obstacle


obstacle

obstacle [ ɔpstakl ] n. m.
• 1220; lat. obstaculum, de obstare « se tenir (stare) devant »
1Ce qui s'oppose au passage, gêne le mouvement. Le vent « ne rencontre aucun obstacle naturel sur le plateau » (Camus). « la voiture fit un écart pour ne pas heurter un obstacle » (Alain-Fournier). Contourner, franchir un obstacle. Spécialt Chacune des difficultés (haies, murs, rivières, oxers, etc.) semées sur le parcours des chevaux. Course d'obstacles (haies, steeple-chase).
2Fig. Ce qui s'oppose à l'action, à l'obtention d'un résultat. barrage, barrière, difficulté, empêchement, frein, gêne. « Les obstacles au divorce sont utiles, à condition de ne pas être insurmontables » (Chardonne). « capable de culbuter toutes les résistances et de franchir bien des obstacles » (Bergson). Il a rencontré beaucoup d'obstacles avant de réussir. écueil (cf. Tomber sur un bec, sur un os). Son jeune âge ne fut pas un obstacle à son admission. FAIRE OBSTACLE À : empêcher, gêner (cf. Mettre des bâtons dans les roues). La défense fait obstacle à l'avancée de l'ennemi. Faire obstacle à la montée des prix ( obvier) . Ses parents ont fait obstacle à ce voyage. opposition.
⊗ CONTR. 1. Aide.

obstacle nom masculin (latin obstaculum, de obstare, se tenir devant) Ce qui empêche d'avancer, ce qui s'oppose à la marche : Ce cheval bute à chaque obstacle. Tout objet qui s'interpose, qui se trouve sur le trajet de quelque chose : Lumière qui se réfléchit sur l'obstacle qu'elle rencontre. Ce qui empêche ou retarde une action, une progression ; difficulté : Se heurter à des obstacles insurmontables. Chacune des difficultés qui sont à franchir par des coureurs, des cavaliers, des motocyclistes sur un parcours déterminé : Heurter le dernier obstacle dans une course de haies.obstacle (expressions) nom masculin (latin obstaculum, de obstare, se tenir devant) Faire obstacle à quelque chose, à quelqu'un, s'opposer à eux d'une manière quelconque : Faire obstacle à l'application d'une loi. Effet hydrodynamique d'obstacle, perturbation créée, dans un courant aérien horizontal, par un relief important et se traduisant par une hausse de pression sur le relief, une baisse sous le vent. ● obstacle (synonymes) nom masculin (latin obstaculum, de obstare, se tenir devant) Ce qui empêche d'avancer, ce qui s'oppose à la marche
Synonymes :
- barrière
- écueil
- fossé
Ce qui empêche ou retarde une action, une progression ; difficulté
Synonymes :
- difficulté
- gêne
- résistance
Contraires :
- facilité

obstacle
n. m.
d1./d Ce qui s'oppose au passage, à la progression. Il y a un obstacle sur la route.
|| SPORT Course d'obstacles, qui s'effectue sur un parcours où sont disposés des fossés, des haies, etc.
d2./d Fig. Ce à quoi on se heurte dans l'exécution d'un projet. Faire obstacle à un plan.

⇒OBSTACLE, subst. masc.
A. —Ce qui arrête ou ralentit le mouvement, la progression, le passage de quelqu'un ou de quelque chose. Obstacle imprévu, incontournable; rencontrer un obstacle; contourner, franchir, passer, sauter un obstacle; heurter, buter contre un obstacle; être un obstacle entre qqc. et qqc. La chaleur, les maladies, la sauvagerie des indigènes, forment autant d'infranchissables obstacles (VERNE, Enf. cap. Grant, t.2, 1868, p.27). Le cal (...) peut devenir un obstacle insurmontable au passage du foetus lors de la mise bas (GARCIN, Guide vétér., 1944, p.153):
1. ... il essaya de lui barrer la route en poussant son fauteuil à travers l'étroit passage, mais elle évita l'obstacle d'un saut léger...
BERNANOS, Soleil Satan, 1926, p.91.
Faire obstacle à. Entraver, gêner. Car au delà il y avait les cols des Pyrénées, où la pluie et la brume cesseraient brusquement, comme si une paroi aérienne leur faisait obstacle (MONTHERL., Célibataires, 1934, p.905).
ATHL., HIPP. Difficulté matérialisée par des objets ou des agencements divers (naturels ou artificiels), placés sur le parcours qu'ont à accomplir les coureurs ou les chevaux. Saut d'obstacles; heurter, renverser un obstacle. Je présenterai aussi sur les obstacles mon cheval de chasse gris Crésus qui saute vraiment de premier ordre (GYP, Coeur Ariane, 1895, p.105). Le parcours rustique, exécuté en pleine campagne, avec franchissement d'obstacles naturels divers, en terrain varié et inconnu (R. VUILLEMIN, Éduc. phys., 1941, p.73).
HIPPISME
Cheval d'obstacle. Cheval entraîné à sauter les obstacles (d'apr. CASS.-MOIR. 1979). Course d'obstacles. Course où les chevaux ont à franchir divers obstacles. Les courses en plat ont lieu de mars à novembre et les courses d'obstacles en hiver (MORAND, Londres, 1933, p.139).
P. métaph. Costals a sauté l'obstacle de la décision. Il n'hésite plus, n'en souffre plus, y pense à peine (MONTHERL., Lépreuses, 1939, p.1406).
SPORT AUTOMOB. Boire, avaler l'obstacle. Passer sur l'obstacle et le dépasser avec une grande facilité. L'action des pneumatiques qui (...) ont pour effet de «boire l'obstacle» n'est pas (...) à dédaigner (PÉRISSE, Automob., 1907, p.16).
B.Au fig. Difficulté d'ordre matériel, moral ou intellectuel empêchant ou gênant la réalisation de quelque chose. Synon. difficulté, rémora (vx), pierre d'achoppement, os (fam.). Devenir un obstacle pour qqc.; rencontrer un obstacle; buter contre, tomber sur un obstacle; déjouer, dépasser, éviter, franchir, supprimer, surmonter, tourner, traverser le/les obstacle(s); accumuler, dresser des obstacles; obstacle dangereux, durable, éphémère, insignifiant, insurmontable, matériel, moral, persistant, psychologique, sérieux; une foule d'obstacles; l'obstacle du prix. Le langage lui-même, dès qu'il remonte à quatre siècles, (...) est un obstacle pour le commun des lecteurs (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t.1, 1821-24, p.8). Lucien (...) fut désolé de voir dans cette union un obstacle de plus à ses succès dans le monde (BALZAC, Illus. perdues, 1837, p.123):
2. Dans le cas concret de la Côte d'Ivoire, l'humidité de l'atmosphère est le principal obstacle à la production directe du sel marin...
ROMANOVSKY, Mer, source én., 1950, p.63.
Loc. Faire obstacle (à qqn ou à qqc.), être un obstacle (à qqc.), mettre (un) obstacle (à qqc.). Gêner, empêcher, s'opposer à. Mettre obstacle au travail d'autrui, c'est commettre envers lui une injustice de la même nature que de le charger de fers ou de le jeter dans une prison (PROUDHON, Propriété, 1840, p.168). La guerre ne met aucun obstacle juridique aux élections (VEDEL, Dr. constit., 1949, p.531).
Emploi pronom. réfl. indir. Ces démonstrations publiques et politiques du clergé le compromettent de plus en plus. Il se fait décidément obstacle, tant pis pour lui (SAINTE-BEUVE, Corresp., 1843, p.188).
Prononc. et Orth.:[]. PASSY 1914 admet à titre de var. [-]. MARTINET-WALTER 1973 [-a-], [--] (15/2). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1225 (GAUTIER DE COINCI, Mir. Vierge, éd. V. Fr. Koenig, I Mir. 10, 1143). Empr. au lat. obstaculum «obstacle, empêchement», dér. de obstare «se tenir devant», comp. de ob «devant» et stare «être debout, dressé». Fréq. abs. littér.:3546. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 6493, b) 4739; XXe s.: a) 3314, b)5007. Bbg. BÄCKER 1975, p.260.

obstacle [ɔpstakl] n. m.
ÉTYM. V. 1220, au sens 2; au sens concret, v. 1260; lat. obstaculum, de obstare « se tenir (stare) devant ».
1 (Concret). Ce qui s'oppose au passage, gêne le mouvement. Embarras (→ aussi Barrage, barre, barricade, butoir, fermeture, fossé, mur, muraille…). || Obstacle naturel ou artificiel. || Obstacles et moyens défensifs utilisés contre l'ennemi. || Obstacles antichars. || L'ennemi a franchi tous les obstacles (→ Forteresse, cit. 1). || Débarrasser un conduit de ses obstacles. Désobstruer. || Objet qui fait obstacle à la vue. Écran, rideau; offusquer. || Fleuve qui forme obstacle entre deux provinces. Séparer (→ aussi Cours, cit. 4). || Obstacles que les rivières rencontrent sur leur route (→ Épigénie, cit.). || Buter (cit. 3) à chaque obstacle.
0.1 (…) tu conçois, chère fille, qu'à supposer que l'on rompît les barreaux de nos croisées, et que l'on descendît par la fenêtre, on serait encore loin de pouvoir s'évader, puisqu'il resterait à franchir cinq haies vives, une forte muraille, et un large fossé : ces obstacles fussent-ils même vaincus où retomberait-on, d'ailleurs ? Dans la cour du Couvent qui, soigneusement fermée elle-même, n'offrirait pas encore dès le premier moment une sortie bien sûre.
Sade, Justine…, t. I, p. 162.
1 Brusquement, dans le chemin étroit, la voiture fit un écart pour ne pas heurter un obstacle. C'était (…) une roulotte arrêtée presque au milieu du chemin et qui avait dû rester là (…)
Alain-Fournier, le Grand Meaulnes, I, XVII.
2 Le vent est particulièrement redouté des habitants d'Oran parce qu'il ne rencontre aucun obstacle naturel sur le plateau où elle est construite et qu'il s'engouffre ainsi dans les rues avec toute sa violence.
Camus, la Peste, p. 185.
Spécialt. a (1872). Sports. Chacune des difficultés placées sur le parcours des chevaux, dans certaines épreuves (courses d'obstacles). || Course d'obstacles sur piste. Haie (course de haies), steeple-chase. || Parcours d'obstacles. || Obstacles de concours hippique. Brook, bull-finch, haie, mur, rivière… (→ Hippique, cit.; hippodrome, cit. 4). || Sauter un obstacle. || Saut d'obstacles. Jumping.(Courses humaines). || Les obstacles d'un 3 000 mètres steeple.
Loc. Boire l'obstacle.
b Milit. || Obstacles anti-char.
2 (Abstrait). Difficulté qui s'oppose à la pensée, à l'action, à l'obtention d'un résultat. Achoppement, adversité, barrage, barrière, borne, cahot, contrariété, difficulté, écueil, embarras, empêchement, entrave, frein, gêne, obstruction, opposition, restriction; fam. accroc, anicroche, bec, cactus, cheveu, os. || Accumuler, dresser, élever (→ Empêchement, cit. 1), susciter des obstacles. || Faire obstacle à… (→ Désordonné, cit. 2; girafe, cit. 1; hypocondriaque, cit. 3); mettre obstacle à… Arrêter, barrer, contrarier, contrecarrer, embarrasser, endiguer, entraver, gêner, interdire, nuire, opposer (s'), refréner, retenir, résister (→ aussi Mettre des bâtons dans les roues; tailler des croupières à quelqu'un; aller à l'encontre de quelque chose, faire échec…). || Le destin met des obstacles à nos vœux. Traverse (se mettre à la traverse), traverser. || On ne réussit pas sans rencontrer d'obstacle. Peine (sans). || Dangereux, irréductibles obstacles (→ Base, cit. 20). || Obstacle infranchissable, insurmontable (→ Condition, cit. 27). || Obstacle invincible. Mur (d'airain). || Échouer contre un obstacle.Buter; se casser (infra cit. 15) le nez. || Être arrêté par un obstacle insignifiant. Noyer (se noyer dans un crachat, un verre d'eau). || Sans rencontrer d'obstacle. Encombre (sans). || Il ne se laisse pas décourager par les obstacles. || Lutter contre les obstacles. || Agir en dépit des obstacles. Marée (aller contre vents et marées). || L'amour est un désir qui s'irrite par les obstacles (→ Éteindre, cit. 36). || Venir à bout d'un obstacle. Balayer, briser, déjouer, forcer, franchir, passer, sauter, surmonter, vaincre. || Écarter (→ Hauteur, cit. 13), lever (→ Inventer, cit. 1), renverser (→ Éveiller, cit. 7), vaincre (→ Assortir, cit. 10), tourner un obstacle (→ Manœuvrer, cit. 9). || Supprimer les obstacles. Aplanir (les difficultés), voie (préparer la voie). || Avertir qqn d'un obstacle (→ Crier casse-cou).
3 Le grand artiste est celui qu'exalte la gêne, à qui l'obstacle sert de tremplin. C'est au défaut même du marbre que Michel-Ange dut, raconte-t-on, d'inventer le geste ramassé du Moïse.
Gide, Nouveaux prétextes, p. 16.
4 Nous n'avons pas pu surmonter l'obstacle, comme nous le voulions absolument, mais la vie nous l'a fait tourner, dépasser, et c'est à peine alors si en nous retournant vers le lointain passé, nous pouvons l'apercevoir, tant il est devenu imperceptible.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XIII, p. 47.
5 Tous les vivants se tiennent, et tous cèdent à la même formidable poussée. L'animal prend son point d'appui sur la plante, l'homme chevauche sur l'animalité, et l'humanité entière (…) est une immense armée qui galope à côté de chacun de nous, en avant et en arrière de nous, dans une charge entraînante capable de culbuter toutes les résistances et de franchir bien des obstacles, même peut-être la mort.
H. Bergson, l'Évolution créatrice, III, p. 271.
6 (…) mais, entre la coupe et les lèvres, entre l'état de collégien et la glorieuse fonction de l'aspirant de marine, s'élevaient des obstacles très sérieux : les figures incorruptibles de la géométrie, les pièges et les énigmes systématiques de l'algèbre, les tristes logarithmes, les sinus et leurs cosinus fraternels décourageaient plus d'un, qui voyait avec désespoir, entre la mer et soi, entre la marine rêvée et la marine vécue, s'abaisser (comme un rideau de fer infranchissable) l'inexorable plan d'un tableau noir.
Valéry, Variété III, p. 235.
Loc. Tourner l'obstacle, l'éviter.
CONTR. Aide, appui, contribution, facilité, liberté.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Obstacle 1 — «Obstacle 1» Сингл I …   Википедия

  • Obstacle 1 — Single by Interpol from the album Turn On the Bright Lights Released November 11, 2002 September 15, 2003 (Reissue) …   Wikipedia

  • Obstacle — to traffic caused by a collapse in highway 140, in Ferguson, state of California (USA), on 21 April 2008 02:36:01 PM PDT An obstacle (also called a barrier or a stumbling block) is an object, thing, action or situation that causes an obstruction …   Wikipedia

  • obstacle — OBSTACLE. s. m. Empeschement, opposition, ce qui empesche qu une chose ne soit, ne se fasse, ne reüssisse. Grand obstacle. obstacle invincible. vaincre un obstacle. surmonter un obstacle. former des obstacles. faire naistre un obstacle, des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • obstacle — obstacle, obstruction, impediment, bar, snag denote something which seriously hampers action or progress. Obstacle, which is used of both material and immaterial things, applies to an object, condition, or situation which stands in one s way and… …   New Dictionary of Synonyms

  • obstacle — [äb′stə kəl] n. [OFr < L obstaculum, obstacle < obstare, to withstand < ob (see OB ) + stare, to STAND] anything that gets in the way or hinders; impediment; obstruction; hindrance SYN. OBSTACLE is used of anything which literally or… …   English World dictionary

  • obstacle — (n.) mid 14c., from O.Fr. obstacle, ostacle hindrance (13c.), from L. obstaculum a hindrance, obstacle, with instrumental suffix * tlom + obstare stand opposite to, block, hinder, from ob against (see OB (Cf. ob )) + stare to stand, from PIE …   Etymology dictionary

  • Obstacle — Ob sta*cle, n. [F., fr. L. obstaculum, fr. obstare to withstand, oppose; ob (see {Ob }) + stare to stand. See {Stand}. and cf. {Oust}, v.] That which stands in the way, or opposes; anything that hinders progress; a hindrance; an obstruction,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • obstacle — I noun arrest, balk, barricade, barrier, block, bridle, catch, check, constraint, curb, dam, delay, detainment, difficulty, disallowance, drawback, embargo, enjoining, estoppel, fence, forbiddance, hamper, handicap, hindrance, hurdle, impediment …   Law dictionary

  • obstacle — [n] impediment, barrier bar, block, booby trap*, bump*, catch, Catch 22*, check, clog*, crimp*, difficulty, disincentive, encumbrance, hamper, handicap, hang up*, hardship, hindrance, hitch*, hurdle, interference, interruption, joker*, monkey… …   New thesaurus